Des livres

25 mars 2013

Des livres

La peau et les os

AVT_Georges-Hyvernaud_8681.pjpeg

« Moi, ce n’est rien contre l’hostilité du monde, la compacité du réel ; moins que le vol d’une mouche contre la vitre. » Georges Hyvernaud, La peau et les os  

Des livres

21 février 2013

Des livres

La forêt, les étangs et les forêts profondes

anna-de-noailles-paris-le-6-novembre-1976-fdc-1er-jour-ref-010-100-philatelie-866819579_ML

« La forêt, les étangs et les plaines fécondes Ont plus touché mes yeux que les regards humains, Je me suis appuyée à la beauté du monde Et j’ai tenu l’odeur des saisons dans mes mains. » Anna de Noailles Extrait de L’offrande à la Nature

Des livres

16 septembre 2012

Des livres

Ivy Compton-Burnett

ivy_compton_burnett

« Dans toute comparaison, il y a toujours une victime. » Ivy Compton-Burnett Des Hommes et des Femmes (1931)  

Des livres

10 septembre 2012

Des livres

D.H.Lawrence

d-h-lawrence1

  « Avec ses hectares de corps couverts de coups de soleil ou drapés de pyjamas de plage, le Lido faisait penser à une plage où une foule de phoques se seraient rassemblés pour s’accoupler. Trop de gens sur la piazza, trop de membres et de torses au Lido, trop de vapeur, trop de pigeons, trop

…Lire la suite…

Des livres

28 juillet 2012

Des livres

Extrait du manifeste du réalisme

Sans titre

                  « Tout porte à croire qu’il existe un certain point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l’imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l’incommunicable cessent d’être perçus contradictoirement. »   André Breton Manifeste du surréalisme, 1930

Des livres

14 juillet 2012

Des livres

Charlotte Brontë

images

« Il est vain de prétendre que les êtres humains doivent se satisfaire de la tranquillité ; il leur faut du mouvement ; et s’ils ne le trouvent pas, ils en créeront. »  » Les femmes sont censées être très paisibles en général, mais les femmes ont autant de sensibilité que les hommes ; il leur faut

…Lire la suite…

Des livres

13 juillet 2012

Des livres

Emily Brontë

Unknown

 » La nuit pluvieuse avait été l’huissière d’une matin brumeux … » « Mais la traîtrise et la violence sont des lances à deux pointes; elles blessent ceux qui y ont recours plus grièvement que leurs ennemis. »  » Voici cinq minutes, Hareton m’est apparu comme une personnification de ma jeunesse, non comme un être humain : j’ai

…Lire la suite…

Des livres

12 juillet 2012

Des livres

Anne Brontë

9782352873143

“Ils peuvent m’écraser, mais je ne me laisserai pas soumettre !” …   “… comme si elle avait conscience que toutes ces babioles ne suffisaient pas au bonheur du cœur humain et étaient cruellement incapables d’en satisfaires les exigences insatiables.” Anne Brontë – Agnès Grey, 1847   “- Et apporteriez-vous les mêmes arguments s’il s’agissait d’une fille

…Lire la suite…